L'actualité du vin mise à jour en continu, recueil de sources mondiales d'info presse sur le vin.

France : réduire les surfaces consacrées au vignoble


Date: 04 octobre 2007 à 13:09:20 MST
Sujet: Marketing et Stratégie

Trop de vignobles, trop de vins de qualités disparates laissent penser certains....
Les avis divergent sur les solutions à mettre en oeuvre face aux difficultés de la France à contenir la montée en puissance des pays du « Nouveau Monde »
(Etats-Unis, Amérique du Sud, Afrique du Sud, Australie). Le temps presse pourtant d'autant plus que Bruxelles doit présenter dans une quinzaine de jours, le 4 juillet, sa proposition de réforme de l'OCM (Organisation commune de marché) qui doit libéraliser ce secteur et risque de fragiliser une filière française très atomisée.

La principale difficulté réside dans l'acceptation d'une nécessaire diminution de la surface consacrée au vignoble. « Dans le Bordelais, il y a 15.000 hectares de trop sur un total de 124.000 hectares. Le problème c'est que chacun attend que le voisin arrache, en espérant que cela fasse remonter les prix de vente », explique Jean-François Mau, qui vient de quitter la direction générale du groupe Yvon Mau, un des principaux négociants français.

Autre obstacle: l'absence, contrairement au secteur des spiritueux avec Pernod-Ricard et LVMH, de grands groupes français parmi les géants mondiaux, à l'image des Américains Constellation et Gallo. Mme Lagarde avait souhaité la création d'un « fonds en capital-investissement » réunissant des puissants groupes d'asurances et des investisseurs privés pour faire émerger de tels groupes afin de se lancer à l'assaut des marchés anglo-saxons et des pays qui s'éveillent au vin, comme la Russie et la Chine, devenue en 2005 le dixième pays consommateur.

L'offre foisonnante de vins français doit également être simplifiée. La profession a ainsi créé la mention « Vignobles de France », des vins de pays confectionnés à partir de raisins de plusieurs régions, ce qui était interdit jusqu'à présent et qui permet au consommateur étranger de voir sur l'étiquette la mention du cépage (merlot, sauvignon), souvent plus connue que celle des régions de production. Reste aussi à envisager les façons d'enrayer la chute de consommation de vin en France. Les professionnels plaident pour un assouplissement des contraintes imposées à la communication par la loi Evin.

Serge despaidos




Vins domaines, millésimes, terroir, santé, commerce. Revue de presse du vin.
http://www.vins-vins.com

L'URL de cette page:
http://www.vins-vins.com/136-france-reduire-surfaces-consacrees-vignoble.html